United Airlines annonce un New York – Newcastle

La compagnie aérienne United Airlines lancera l’été prochain une nouvelle liaison directe entre Newark et Newcastle, qui attendait depuis longtemps une ligne depuis les Etats-Unis.

Du 23 mai au 7 septembre 2015, la compagnie américaine proposera cinq vols par semaine entre sa base à l’aéroport de Newark-Liberty et Newcastle, opérés en Boeing 757-200 pouvant accueillir 16 passagers en classe Affaires, 45 en Premium et 108 en Economie. Sous réserve d’acceptation par les autorités, les décollages des Etats-Unis sont prévus tous les jours sauf mardi et mercredi à 19h20 pour arriver le lendemain à 7h30, les vols retour quittant la Grande-Bretagne tous les jours sauf mercredi et jeudi à 9h10 pour atterrir à 12h00. Pas la moindre concurrence sur cette route pour United Airlines, Newcastle n’ayant jamais bénéficié de vols transatlantiques directs.

Ce vol d’une durée moyenne de 7 heures et demie « remplit de bonheur » le directeur de l’aéroport de Newcastle David Laws, qui dit y avoir travaillé discrètement depuis des années afin de répondre enfin à la demande pour des vols vers les USA depuis le nord-est de l’Angleterre. Le seul autre vol long-courrier à y être proposé par Emirates Airlines depuis Dubaï, les autres compagnies étrangères présentes allant d’Air France à Air Malta, Germanwings, KLM Cityhopper, Onur Air, Ryanair, SAS Scandinavian Airlines et Wideröe.

United Airlines propose déjà vers le Royaume Uni des vols vers Londres-Heathrow, Birmingham, Edimbourg, Glasgow, Manchester et Belfast-International (plus Dublin et Shannon en Irlande).

http://www.air-journal.fr/2014-10-31-united-airlines-annonce-un-new-york-newcastle-5118656.html

CSeries: le CS100 vole plus, le CS300 se dévoile

Le nouveau Bombardier CS100 a effectué plus de 120 heures de vol depuis la reprise des essais en septembre, tandis que l’avionneur canadien a publié une photo de la dérive du CS300.

Le calendrier de mise en service de la famille CSeries n’a pas changé, a expliqué Bombardier le 30 octobre 2014 lors de la présentation de ses résultats financiers. Le CS100 conserve sa cible du second trimestre 2015, le grand-frère CS300 devant rejoindre les flottes des compagnies aériennes six mois plus tard. Après avoir passé cent jours cloués au sol suite à l’explosion d’un réacteur, deux des quatre CS100 déjà produits ont repris les airs le 7 septembre dernier, et effectué depuis plus de 120 heures de vol de test pour un total de 450 heures à ce jour. Le « système des commandes de vol électriques du FTV2 fonctionne maintenant en mode normal et les essais en vol se poursuivent comme prévu », a précisé Bombardier dans un communiqué.

Du côté du grand-frère CS300, Bombardier a publié hier une unique photo de la dérive verticale du FTV-7 portant le nom de l’avion, accompagné d’une légende sibylline : « l’avion CS300 se prépare à déployer ses ailes pour la première fois ».

Bombardier Aéronautique a livré un total de 71 avions au cours du troisième trimestre clos le 30 septembre 2014 (contre 45 au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent), et obtenu 76 commandes nettes, en regard de 26 au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les revenus de Bombardier Aéronautique du T3 ont augmenté de +29 % pour s’établir à 2,6 milliards de dollars, tandis que le carnet de commandes (backlog) a atteint 37,9 milliards de dollars au 30 septembre 2014 (37,3 milliards au 31 décembre 2013). « Au cours du troisième trimestre, nous avons connu une bonne dynamique chez Aéronautique, avec des améliorations sur tous les fronts. Les essais en vol de l’avion CSeries ont repris en septembre et progressent bien. Transport a aussi connu de bons résultats ce trimestre. Son carnet de commandes a continué de croître avec des commandes de petites et moyennes tailles remportées dans différentes régions et portant sur différents produits, maintenant ainsi son rang de leader de l’industrie du rail », a déclaré Pierre Beaudoin, président et chef de la direction, Bombardier Inc.

La dernière commande passée à la famille CSeries (40 CS300 pour Macquarie AirFinance) a porté à 563 le total des commandes fermes et intentions d’achat passées pour les CS100 et CS300 (243 commandes fermes sur les 300 espérées avant la mise en service). Le doute plane toujours sur le nom de la compagnie de lancement, Braathens Aviation (Suède) y ayant renoncé : le groupe Lufthansa destinait trente CS100 à Swiss, mais a annoncé s’attendre à des retards de livraisons – et a loué quatre Embraer 190 pour combler le vide.

http://www.air-journal.fr/2014-10-31-cseries-le-cs100-vole-plus-le-cs300-se-devoile-5118651.html

Aéroport d’Alger : la construction du nouveau terminal commence

La première pierre du nouveau terminal de l’aéroport d’Alger a été posée jeudi, son ouverture prévue dans 40 mois devant permettre l’accueil de 10 millions de passagers supplémentaires par an.

Confié au groupe public chinois CSCEC avec un budget de 800 millions d’euros, le projet d’expansion de l’aéroport Houari Boumediene a officiellement démarré le 30 octobre 2014, en présence du premier ministre Adelmalek Sellal qui a posé la première pierre. Le nouveau terminal d’une superficie de 73 hectares, situé dans la partie ouest de l’actuel (entre le T1 et le salon d’honneur), doit être terminé d’ici 2018. Le premier ministre a parlé de « projet grandiose, il représente l’avenir de l’Algérie » selon l’agence officielle APS. La Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires (SGSIA) doit déjà « réceptionner » en décembre 2015 la nouvelle tour de contrôle de l’aéroport d’Alger, dont elle ambitionne de faire un « hub entre l’Afrique et l’Europe ».

La capacité de la base de la compagnie aérienne Air Algérie passera donc de 12 à 22 millions de passagers par an. Y sont également présentes une vingtaine d’autres transporteurs, entre autres Tassili Airlines, Tunisair, Royal Air Maroc, Jetairfly, Egyptair, Aigle Azur, Air France, Air Méditerranée, Alitalia, Iberia, British Airways, Vueling, Lufthansa et TAP Portugal. Alger est aussi desservi par Royal Jordanian, Saudia, Turkish Airlines, Emirates Airlines, Etihad Airways ou Qatar Airways.

Rappelons que le groupe CSCEC est aussi en charge de la construction de la Grande mosquée d’Alger et du centre de conférence de la capitale, avec des budgets respectifs de 1 milliard et 500 Millions d’euros.

http://www.air-journal.fr/2014-10-31-aeroport-dalger-la-construction-du-nouveau-terminal-commence-5118640.html

Air Arabia Maroc : un Marrakech – Pau en vue ?

La compagnie aérienne low cost Air Arabia Maroc se préparerait à lancer l’automne prochain une nouvelle liaison entre Marrakech et Pau, une première pour les deux villes.

Selon La République des Pyrénées du 30 octobre 2014, les négociations entre l’aéroport de Pau-Pyrénées et la filiale marocaine de la spécialiste du vol pas cher basée à Sharjah sont en cours de finalisation. La signature devrait intervenir début 2015 selon le quotidien, avec un lancement prévu pour la saison hivernale 2015-2016. Deux vols par semaine seront opérés par Air Arabia Maroc à bord des habituels Airbus A320 de 168 places, sur cette ligne qui sera opérée toute l’année, « dans le cadre d’une délégation de service publique » explique la CCI Pau-Béarn, gestionnaire de l’aéroport, dans le quotidien. La low cost comme la liaison ont été choisies par la CCI après avoir « exploré des ouvertures de lignes vers d’autres destinations marocaines comme Rabat ou Casablanca ».

Air Arabia Maroc est justement basée à l’aéroport de Casablanca, d’où elle propose douze routes vers Lyon, Montpellier, Toulouse, Bâle-Mulhouse, Bruxelles mais aussi Barcelone, Istanbul, Bologne, Milan-Bergame, Naples, Turin-Cuneo et Venise-Marco Polo. Elle est également présente à Fès (1 route vers Montpellier), Nador (6 dont Montpellier et Bruxelles), et Tanger (4 dont Bruxelles et Londres).

http://www.air-journal.fr/2014-10-31-air-arabia-maroc-un-marrakech-pau-en-vue-5118646.html

Lufthansa : un bon T3 et un programme d’hiver en hausse

La compagnie aérienne Lufthansa a révélé hier un bénéfice opérationnel pour le troisième trimestre en nette hausse, son programme de vol hivernal comprenant désormais 260 destinations.

Lors de la présentation des résultats le 30 octobre 2014, le groupe allemand a annoncé un bénéfice net de 561 millions d’euros, en hausse de +24,6% par rapport à la même période l’année dernière et supérieur aux attentes des analystes. Le chiffre d’affaires s’est établi à 8,46 milliards d’euros (+1,9%), les multiples jours de grève des pilotes lui ayant coûté quelques 170 millions d’euros, et le bénéfice opérationnel s’affiche à 735 millions d’euros (+145 millions). Sur les neuf premiers mois de l’année, le groupe Lufthansa affiche un revenu total de 22,62 milliards d’euros (143 millions de moins qu’à la même période en 2013) et un bénéfice opérationnel de 689 millions (+186 millions), ce qui lui permet de confirmer ses prévisions pour l’année 2014 : un bénéfice d’un milliard. En revanche il a revu à la baisse les prévisions pour 2015 (« nettement plus que 1 milliard » au lieu de 2), en raison de l’économie balbutiante, de l’épidémie du virus Ebola et de la dispute avec ses pilotes entre autres.

Côté transport de passagers (Lufthansa donc, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Swiss, Germanwings), l’activité sur neuf mois dégage un bénéfice opérationnel de 473 millions d’euros (41 de moins qu’en 2013), dont 260 pour la seule compagnie nationale allemande et 217 pour la suisse (+35 millions), leur homologue autrichienne perdant en revanche 7 millions. Le communiqué précise en particulier que la low cost Germanwings reprendra le 8 janvier prochain la dernière ligne point-à-point de sa maison-mère hors hubs de Francfort et Munich, en l’occurrence le DüsseldorfZurich.

Le groupe Lufthansa propose cet hiver 260 destinations dans 100 pays, avec des capacités en hausse de +2,9% par rapport à l’année dernière, et une moyenne de 18 900 vols par semaine (-2,9%), principalement depuis les aéroports de Francfort, Munich, Bruxelles, Vienne et Zurich, mais aussi sur les liaisons transversales. Au chapitre des nouveautés, Lufthansa revient après 15 ans d’absence à Las Palmas ; Munich est désormais reliée à Gran Canaria, et pour la première fois en hiver à Split et Valence, tandis que Marrakech est desservie depuis Francfort. Autres nouveautés, le lancement d’un vol quotidien entre Munich et Miami, le déploiement d’un Airbus A380 à Delhi, ou l’ajout de fréquences vers Luanda.

Germanwings offre cet hiver 84 destinations depuis les aéroports de Berlin-Tegel, Dortmund, Düsseldorf, Hambourg, Cologne / Bonn et Stuttgart. De nouvelles liaisons à haute fréquence sont en particulier proposées à Düsseldorf, vers Berlin (57 vols par semaine), Londres-Heathrow (33 vols par semaine) et Zürich (24 vols par semaine), tandis que les lignes vers Nice, Malaga, Moscou et Rome y sont renforcées et qu’une route vers Istanbul est lancée. La low cost inaugure en outre un Cologne – Larnaca.

Brussels Airlines ajoute cet hiver à son réseau une nouvelle destination européenne, Riga (6 fois par semaine depuis Bruxelles), et renforce ses fréquences vers Tel Aviv, Madrid, Marrakech, Budapest, Genève, Vilnius, Hanovre ou Bologne. Les correspondances seront améliorées vers l’Afrique et en particulier Douala, Yaoundé, Nairobi, Kigali, Bujumbura et Luanda.

En ce qui concerne Swiss, le Zurich – Miami passe de 10 à 14 vols par semaine, la desserte de Sao Paulo de sept à dix et celle de Los Angeles à une rotation quotidienne. A Genève, la compagnie prolongera cet hiver les routes vers des destinations européennes telles que Copenhague, Rome, Lisbonne ou Pristina.

Enfin le réseau d’Austrian Airlines compte cet hiver 100 destinations dans 56 pays, avec en particulier le Vienne – Newark lance en juillet et qui passera à 6 vols par semaine en avril prochain, puis à 7 en juin.

http://www.air-journal.fr/2014-10-31-lufthansa-un-bon-t3-et-un-programme-dhiver-en-hausse-5118637.html

Aeroflot : la nouvelle low cost baptisée Pobeda

La compagnie aérienne Aeroflot a finalement trouvé un nom pour sa nouvelle filiale low cost, destinée à remplacer Dobrolet : elle s’appellera Pobeda (victoire), et s’envolera le 17 novembre entre Moscou et Volgograd.

Affublée du sobriquet Budget Airlines depuis le lancement du projet, la filiale spécialisée dans le vol pas cher du transporteur national russe peut désormais décoller. Outre son nouveau nom, elle a dévoilé le 29 octobre 2014 les détails de son activité, y compris son nouveau site internet (pour l’instant uniquement en russe, ouverture des ventes le 1er novembre). Le vol inaugural en Boeing 737-800 est prévu le 17 novembre entre l’aéroport de Moscou-Vnukovo et Volgograd, le réseau initial promettant des routes vers Belgorod, Ekaterinbourg, Kazan, Perm, Samara, Surgut et Tyumen.

Pobeda promet de nouvelles destinations au fur et à mesure que sa flotte s’agrandira, avec pour objectif 40 avions, 45 routes et 10 millions de passagers par an d’ici 2018. Sa stratégie de low cost classique a pour ambition de « proposer des prix bas aux passagers sensible à la question des tarifs », « augmenter la mobilité des citoyens Russes » et « améliorer le transport aérien entre les différentes régions de Russie », selon le communiqué publié hier. Lancée par Aeroflot suite à la mort de Dobrolet sous le feu des sanctions européennes, Pobeda n’a pas pris le risque de desservir Simferopol : la première route de son prédécesseur en avait fait la cible parfaite des sanctions suite à l’annexion de la Crimée par la Russie en août dernier, deux mois après son lancement.  Prudent, le PDG d’Aeroflot Vitali Saveliev expliquait en août que le lancement de cette route « dépendrait de la demande »…

http://www.air-journal.fr/2014-10-30-aeroflot-la-nouvelle-low-cost-baptisee-pobeda-5118554.html

Belgique: VLM se relance avec des Sukhoi Superjet

La compagnie aérienne VLM Airlines lancera des vols réguliers dès l’année prochaine, qui seront opérés avec des Sukhoi SSJ100 Superjet – une première en Europe pour l’avion régional russe. Rachetée …

Belgique: VLM se relance avec des Sukhoi Superjet is a post from: Air Journal


British Airways : A380 à Singapour et programme d’hiver

La compagnie aérienne British Airways déploie désormais un Airbus A380 entre Londres et Singapour, et présente un programme d’hiver avec quatre nouvelles liaisons : Grenoble, Friedrichshafen, Fuerteventura et Punta Cana. Depuis …

British Airways : A380 à Singapour et programme d’hiver is a post from: Air Journal


Ryanair : la 70e base sera à Copenhague

La compagnie aérienne low cost Ryanair ouvrira au printemps prochain une nouvelle base à Copenhague, d’où elle lancera trois nouvelles liaisons vers Londres, Milan et Varsovie. A partir du 26 …

Ryanair : la 70e base sera à Copenhague is a post from: Air Journal


Marseille : Twin Jet remplace Air France vers Biarritz

L’aéroport de Marseille-Provence a présenté hier un programme d’hiver marqué par cinq nouvelles routes et la reprise de celles abandonnées par Air France – dont le vol vers Biarritz qui …

Marseille : Twin Jet remplace Air France vers Biarritz is a post from: Air Journal